jeudi 12 février 2015

Elections départementales : un parti musulman va présenter des candidats

Inconnu du grand public, l'Union des démocrates musulmans de France (UDMF) est un jeune parti, créé en 2012. Il va présenter des candidats lors des prochaines élections départementales.
Un parti musulman, l'Union des démocrates musulmans de France (UDMF), va présenter plusieurs candidats aux élections départementales, notamment à Bobigny, seule mairie de France où siège un élu UDMF. Née en novembre 2012, cette jeune formation va présenter des candidats à Marseille, Nice, Strasbourg, Avion près de Lens et dans la banlieue lyonnaise, a précisé Nagib Azergui, son fondateur.
L'UDMF, qui revendique près de 900 adhérents et 8000 sympathisants, touche un public d'"actifs, Français de confession musulmane pour la plupart, qui ne se reconnaissent pas dans l'offre politique" actuelle et veulent "sortir du bipartisme", a-t-il expliqué. "Il y a une place pour ce parti", entre la droite, coupable de "discrimination", et la gauche, rejetée pour son "instrumentalisation" du vote arabo-musulman, a ajouté ce formateur en nouvelles technologies, qui a grandi à Nanterre, "près des bidonvilles".
Le parti emprunte ses thèmes à la droite et à la gauche, conservateur sur le plan sociétal mais antilibéral sur le plan économique et social. Il se veut non confessionnel, à l'instar du parti chrétien-démocrate de Christine Boutin, dont il dit suivre l'exemple. L'UDMF se dit favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales, pour l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne et veut revenir - sans le dire clairement - sur l'interdiction du port du voile à l'école.
Enregistrer un commentaire